Missionnaire intrépide : Paul Seitz, évêque de Kontum (Vietnam) 1906-1984 PDF, EPUB


ISBN: 2866795571.

Nom des pages: 203.

Télécharger Missionnaire intrépide : Paul Seitz, évêque de Kontum (Vietnam) 1906-1984 gratuitement. Livres disponibles dans ces formats pdf, epub, ebook, mobi.

« Risquer sa vie une fois par semaine, ce n’est pas de l’héroïsme, c’est de l’hygiène mentale ». Cette boutade nous avertit que lire ce livre, écrit de main de maître, c’est risquer sa vie à son tour. Car Paul Seitz, né en 1906, est de ceux qui entraînent : au scoutisme, à l’armée, en Afrique, au séminaire et surtout comme missionnaire au Tonkin à partir de 1937. De santé fragile, il fait peu de cas de sa propre vie et s’expose sans relâche durant ces années difficiles : invasions du Japon en 1940 et Viet-Minh en 1954. Sauvant d’innombrables vies, surtout celles des enfants des rues par la création de centres de formations pour la jeunesse et pour les orphelins, il a mérité d’être appelé « le Monsieur Vincent de Hanoi », et le « Don Bosco » des mendiants. Devenu évêque de Kontum en 1952, il se dépense auprès des Montagnards des Hauts-Plateaux, et fait construire églises, séminaire, écoles, hôpitaux, maisons et ateliers, voulant faire de ces laissés pour compte des « hommes debout », voulant surtout les gagner tous au Christ : par milliers, ils lui demandent, à lui et aux missionnaires qui l’assistent, le baptême et les sacrements de l’Église. Expulsé de son diocèse par les communistes en 1975, il poursuit en France, à Paris et en province, sa mission d’évangélisateur. Dans une Église qui cherche alors ses repères, il tente d’éclairer et de faire agir ceux qu’il appelle les « chiens muets » (Isaïe 66,10), estimant que « nous avons trop souvent fait de la pratique de notre foi une compagnie d’assurance tous risques ». Il ne cesse pas pour autant d’aider les réfugiés de son Vietnam bien-aimé. Il meurt à la tâche le 23 février 1984, des suites d’une tumeur. L’archevêque de Paris, le cardinal Lustiger, proclame qu’il est « un de ceux qui auront fait le plus d’honneur à la Société des Missions Étrangères de Paris au XXe siècle ». Le rayonnement de cet évêque qui a passé 38 ans de sa vie au service des populations pauvres du Vietnam, où sa mémoire est restée très vivante, méritait de passer à l’Histoire. C’est chose faite grâce à cette biographie passionnante.